Menu Top

Étudiants et créateurs d’une start-up de la EdTech

Written on 28 janvier 2021.


Quel est votre parcours ?

Gaspard Benevello : Après deux ans de classe préparatoire ECS, j’ai intégré l’EDHEC et me suis immédiatement orienté sur un parcours entrepreneurial. J’ai pu découvrir le monde de l’entrepreneuriat et développer ma première idée de start-up en rejoignant le parcours Start-up Challenge de l’EDHEC. Bien que mon projet entrepreneurial n’ait pas eu le succès espéré, mon ambition n’a fait que grandir et je restais persuadé que je réussirai un jour à créer cette start-up innovante.

J’ai ensuite rejoint le Master in Management Global Economic Transformation & Technology (GETT) qui m’a permis d’avoir une expérience à l’international. Pendant mon année de césure, j’ai effectué mon premier stage au sein de la start-up Studio. Cela m’a permis d’acquérir de l’expérience dans la création d’une entreprise et d’élargir mon réseau.

Nathan Denisse : J’ai un profil scientifique et suis plutôt doué avec les chiffres. Étant très intéressé par le monde du business, j’ai réalisé une classe préparatoire ECS afin de pouvoir intégrer l’EDHEC. Mon appétence pour l’industrie des nouvelles technologies et mon esprit d’aventure m’ont orienté naturellement vers le programme international de l’EDHEC, centré sur la transformation des technologies et de l’économie internationale. Ce programme nous a permis à Gaspard et moi-même d’étudier pendant un semestre à la SKK University à Seoul. Après notre année d’immersion professionnelle, nous irons étudier un an à la prestigieuse Université de Berkeley.

Vous avez créé votre activité pendant votre année d’immersion professionnelle. Pourriez-vous nous expliquer comment l'idée vous est venue ?

Gaspard : Grâce au programme GETT, j’ai eu la chance de développer une vision globale du monde et d’observer la croissance exponentielle de start-ups à l’international qui avait pour activité l’enseignement de la programmation aux enfants.

J’ai moi-même appris la programmation lorsque j’étais lycéen, mais cet apprentissage a été long et laborieux car aucune formation n’était assez efficace et facile d’accès à mon goût. Après une analyse fine des solutions existantes en France, j’ai tout de suite compris qu’il existait à ce jour très peu d’organismes permettant aux enfants et adolescents d’apprendre la programmation. J’ai donc su saisir cette opportunité et j’ai donc proposé à Nathan de lancer Cosmic Junior.

Nathan : Meilleur ami de Gaspard depuis notre rencontre à l’EDHEC, j’ai toujours suivi avec intérêt ses projets entrepreneuriaux. Lorsque Gaspard m’a proposé de travailler avec lui sur Cosmic Junior, j’ai tout de suite été emballé. Sa motivation est contagieuse ! Et la programmation fait aussi partie de mes passions. Alors en stage en Financement de projets en énergie renouvelable au Crédit Agricole, j’ai dû apprendre à cumuler ces deux projets : le jour je travaille pour le stage, la nuit et le week-end je donne tout pour la start-up !

Pourriez-vous nous décrire cette activité ?

Gaspard : Nous avons pour ambition de développer un monde dans lequel les nouvelles générations dépassent leur statut de consommateurs pour devenir des créateurs de technologie !

À travers l’apprentissage de la programmation, nous préparons les enfants et adolescents d’aujourd’hui aux métiers de demain et développons leur créativité et curiosité tout en boostant leurs capacités en raisonnement logique.

Dans cette perspective, nous proposons des cours particuliers de programmation aux enfants de 7 à 15 ans. Nous avons créé des cursus de grande qualité permettant aux enfants d’apprendre et d’approfondir les fondamentaux de la programmation à l’aide de professeurs très qualifiés venant des plus grandes écoles d’ingénieur de France (CentraleSupélec, Polytechnique).

Comment vous répartissez-vous les rôles ?

Gaspard : Nous partageons beaucoup d’activités et aimons travailler ensemble afin de booster notre productivité. Toutefois, je m’occupe principalement de la partie en amont (recherche de leads, premiers contacts...) ainsi que de la partie plus technologique de notre plate-forme (sa création et son amélioration). Nathan a pour sa part mis en place les processus opérationnels nécessaires pour faire marcher l’activité. Il prend en charge le suivi des professeurs et des clients, mais gère également les parties administratives et juridique.

Nathan : Gaspard et moi avons des esprits et des compétences très complémentaires. Gaspard a beaucoup de créativité et arrive tous les jours avec des idées nouvelles. Plutôt cartésien de formation, j’aide les idées de Gaspard à voir le jour grâce à mes capacités en organisation et en analyse. Nous avons aujourd’hui trouvé un équilibre efficace grâce auquel nous pouvons tous les deux exploiter nos compétences au maximum.

En quoi le programme GETT vous a-t-il préparés à la création de cette activité ?

Gaspard : Le programme GETT a définitivement nourri mes ambitions entrepreneuriales grâce aux cours d’entreprenariat à la SKK ainsi que la rencontre d’entrepreneurs durant les Lunch breaks lors de notre semestre à Paris. Surtout le programme GETT nous donne les fondamentaux pour réussir que ce soit en digital marketing, en stratégie ou en finance.

Nathan : J’ai eu la chance au cours de mon parcours de rencontrer des professeurs extrêmement qualifiés qui m’ont transmis leur passion et leur expertise dans tous les domaines relevant du management. J’ai développé un appétit croissant pour les cours de stratégie qui me permettent aujourd’hui d’aborder le projet avec une réflexion en profondeur et de préparer notre futur succès !

Trois mots pour définir votre expérience GETT jusqu’ici.

Gaspard : Learning by doing.

Nathan : Tout est possible – Everything is possible.

A voir également

Le Master in Finance de l’EDHEC classé 5ème mondial, d’après le Classement Financial Times 2021
- 21-06-2021
Le Master in Finance de l’EDHEC est à nouveau classé 5ème meilleur Master au monde,...
Yann Battard, (EDHEC Master 1993) :
- 15-06-2021
Yann Battard, (EDHEC Master 1993) a réalisé une carrière dans les médias et le digital...
La start-up Cryptonovae lève 1,5M€ en crypto-monnaies !
- 14-06-2021
Dans le marché en très forte croissance des crypto-monnaies, deux entrepreneurs -...
Passionnée de mode, Camille Zouari, (EDHEC INTERNATIONAL BBA 2021), crée HOYA PARIS
- 04-06-2021
Quel est le pitch de votre entreprise ? Hoya Paris est une marque de prêt-à-porter...